La légende de Nokhodi

La légende de Nokhodi

A l’origine du spectacle, il y a la rencontre de deux femmes, deux artistes, une comédienne conteuse et une musicienne. Toutes deux ont une culture commune, celle de leur pays d’origine: L’Iran.

Farzaneh Valaï raconte l’histoire de Nokhodi. Un conte traditionnel qui lui tient à cœur puisque, c’est par cette histoire, qu’a commencé sa carrière artistique.

Shadi Fathi de son côté, avec ses instruments (tar, tombak et daf ), enrichit le récit, souligne certains passages et créée une ambiance magique, tout en délicatesse.

Leur parti pris artistique est que la musique ne soit pas une simple illustration du conte, mais qu’elle s’impose comme une seconde voix, dans un dialogue permanent. Les deux artistes ont effectué une réécriture à deux mains de la belle histoire de Nokhodi.

Shadi FATHI et Farzaneh VALAÏ partagent la scène, jouent ensemble, entremêlent voix et chant, musique et paroles dans une scénographie sobre et évocatrice.

Farzaneh VALAÏ : comédienne et conteuse d’origine iranienne, elle vit en France depuis 1973.  Conteuse habitée par la tradition orale persane dont elle a héritée, elle travaille avec Mimi Barthélémy, Michel Hindenoch, Yannick Jaulin et Bruno de La Salle. En 1990, elle crée la Cie «LE TAPIS VOLANT» qui se produit un peu partout en France et dans les pays francophones. Sa compagnie a créé plus de vingt-cinq spectacles pour tous les publics, y compris les enfants de crèche et classes maternelles. Farzaneh Valaï assure également des formations  aux techniques de l’expression orale  et du théâtre.

Shadi FATHI : fait partie de la nouvelle génération des interprètes de la musique classique persane. De famille kurde, elle s’est  formée au setar auprès de Dariush Talaï. Pour compléter ses connaissances, elle a étudié d’autres instruments comme le tombak et le daf. Elle joue pour la première fois en tant que soliste, à l’âge de 12 ans et commence à enseigner à 15 ans au Centre de Préservation et de Propagation de la Musique Persane à Téhéran.  Elle se produit en solo ou aux côtés de grands musiciens classiques dans l’ensemble IRANI. Elle participe également à plusieurs enregistrements. En 2002, elle s’installe à Marseille, et travaille en tant que concertiste dans des projets musicaux et pluridisciplinaires.

 

Fiche technique

 

 

Genre de spectacle : conte, musique et chant

Public : public familial à partir de huit ans

Durée du spectacle : 50 minutes environ

Espace scénique :  ouverture : 6,00 m, profondeur : 5,00 m

Jauge maxi : 200  personnes (au-delà prévoir sonorisation)

Temps de montage : 2 heures

LA-LEGENDE-DE-NOKHODI-web